LUTTE ANTI-VECTORIELLE

  • 57 Communes Wilaya D’Alger
  • Etablissements scolaires
  • Voie Publique
  • Infrastructures
  • Organisme Etatique
  • Organisme Privée

Champ d’intervention

Au périmètre communal de la capitale, la Wilaya d’Alger accorde un grande intérêt à la lutte contre les vecteurs, cette lutte relève du souci de réduire la propagation de certaines maladies à transmission vectorielle.

  • Dans ce cadre, la direction générale  par de ces unités spécialisées dans la lutte anti- vectorielle  à mise en œuvre un programme annuel d'intervention assorti d'un planning d'exécution couvrant les divers volets de la lutte contre les vecteurs :(moustiques, mouches, insectes rampants/volant et rongeurs) au niveau des 57 communes  de la Wilaya d’Alger, ce programme de lutte contre ces nuisibles est organisé comme suit:

Dératisations de la voies publique ciblons des quartiers, ruelles et cités.

Désinsectisation du réseau d’assainissement ( Regards/Avaloires/Tampons/niche d’ordure/terrains vagues…….),des traitements dans les établissements et lieux publics tels que les lycées, les écoles primaires, les marchés, les mosquées et les centres de santés………).

Lutte anti-larvaire au niveau des gites larvaires te que les  caves inondés, vides sanitaires des immeubles et Oueds.

Démoustication  Nocturne au niveau des quartier urbains durant la saison estival et la démoustication dans les foyers ou nous confirmons la présence du moustique tigre après le résultat de la surveillance entomologique ( piégé pondoirs).

  • En dehors du programme annuel nous intervenant ainsi dans des Organismes privés tel que les Hôpitaux, les entreprises et commerces.

La dératisation a pour objectif de vous débarrasser des rongeurs avec les  quels vous partagez une construction, aussi bien les rats que les souris.

Les  campagnes de dératisation que nous faisons annuellement avec une fréquence mensuelle au niveau des quartiers et infrastructures  ne se limitent pas en effet à éliminer les rongeurs présents, mais aussi à fixer des mesures pour éviter leur retour.

 La campagne va  donc s'étendre dans toutes les zones urbaines des communes , aussi bien les endroits les plus propices à leur présence que ceux où ils n'y sont pas.

Nous intervenons systématiquement grâce à des méthodes sécurisées, pour les habitants. Nos process et produits agrées Certibiocide nous permettent de travailler de manière raisonnée et eco responsable. Nous adaptons notre traitement pour une efficacité totale et un respect optimal de l’environnement et de la sécurité.

Ces espèces de nuisibles prolifèrent extrêmement rapidement et nécessitent l’intervention de professionnels en urgence.

Nosunités de dératisationintervient immédiatement dans les lieux des plaignants

Les symptômes engendrés par la présence de rats, souris, mulots ou autres rongeurs nuisibles :

Invasion des greniers, égouts ou autres réserves de nourriture.

Câbles, fils et installations électriques rongés.

Portes, poutres en bois détériorées.

Bruits, mauvaises odeurs, présence d’excréments ou cadavres de rongeurs.

Les conséquences de l’invasion d’un domicile, commerce, entreprise ou copropriétés :

Problème de salubrité.

Risques de développement de maladies infectieuses.

Risques de morsures.

Pour les professionnels, risque de fermeture administrative et détérioration rapide de la notoriété d’un établissement ou d’une entreprise.

Les insectes rampants sont les insectes qui « marchent » ou qui « sautent ».

Ces insectes sont incapables de voler, en général ils se déplacent à l’abri de la lumière, le long des murs. Les insectes rampants le plus couramment rencontrés dans les maisons sont : blattes ou cafards (deux appellations différentes pour un même insecte), fourmis, punaises,  puces, cloportes et poissons d’argent.

Les insectes rampants, comme les cafards, peuvent propager de nombreuses maladies, comme la salmonelle, la dysenterie, la gastroentérite ou la typhoïde.
Le risque est particulièrement élevé dans les maisons

habitées par une famille avec des enfants, des personnes âgées ou des malades. Les déjections de cafards peuvent également provoquer de l’eczéma et de l’asthme

Les puces ainsi que les punaises de lit provoquent des piqûres. Lorsqu’elle sont présentes dans un logement, il est impossible d’y rester car leur piqûres causent des irritations et démangeaisons de la peau très désagréables.
Les fourmis pour leur part ne sont pas dangereuses mais peuvent gêner par leur nombre important lorsqu’elles sont attirées par une source de nourriture.
Blattes, puces, scolopendres, araignées, punaises de lits, fourmis, cafards…

Ces insectes orthoptères prolifèrent avec rapidité en milieu humide et chaud (cuisines, chaufferies, lingeries, bureaux, pièces d'eau, vestiaires, etc…). Ils sont lucifuges (activités nocturnes). Leur aspect extérieur inspire la répulsion.

Dans les Réseau d’assainissent regards avaloires et tampons.

Dans l'habitat, les blattes prolifèrent dans les pièces d'eau. Même dans les appartements les plus propres, elles arrivent à se nourrir des déchets fermentés, de graisses accumulées et se logent dans les endroits inaccessibles.

Dans l'agro-alimentaire, le commerce et la grande distribution, les cafards consomment toutes les matières organiques comme la viande, le lait, la graisse, le sucre, etc…

Dans les milieux hospitaliers, elles vivent dans les sous-sols, les lingeries, remontent par les gaines techniques ou monte-charge et envahissent les faux plafonds, les cuisines, les offices et tous les points d'eaux.

Dans les hôtels, les insectes sont présents dans les chambres, les salles de bains, les cuisines, les réserves et les parties techniques

Comment nous luttons contre les insectes ?

Nos méthodologies de désinsectisation est différentes en fonction de l’insecte, son cycle biologique, et l’environnement dans lequel il évolue.

Un même insecte ne se traitera pas de la même façon en fonction que l’on soit dans la voie publique  ou dans un habitat individuel ou un organisme.

  • On adaptera les méthodes de traitement en fonction que l’insecte est au stade larvaire ou adulte.
  • En complément du traitement nous menons des actions sur l’environnement afin d’éviter une réinfestation, comme améliorer l’hygiène pour ralentir la prolifération des blattes.

Il est donc indispensable avant de mener toute action de désinsectisation de déterminer l’insecte à éliminer.une prospection des lieux et nécessaire.

Nous intervenons dans les lieux publiques, les alentours des cités, réseaux d’assainisment, les cantines d’ecoles, les centres de santé, le lieux ou la présence des décharges manger………

Nos unités LAV pratiques la désinsectisation et la désinfection dans des endroits bien propices  et lieux  extrêmement sales, et la désinfection après dératisation de caves ou tout autre endroit ayant été souillés par rats ou souris.Nous effectuons des désodorisations totales de lieux ayant été contaminés par l’urine ou les excréments de rongeurs nuisibles, grâce à de puissants désinfectant qui sont fongicide, virucide  chimiques  réservés uniquement aux professionnels.

Nos unités LAV traite les alentours de vos habitations, vos surfaces commerciales ou vos bureaux, contre ces vecteurs nuisibles.

Nous vous fournissons des diagnostics, rapports de missions, concernant le traitement des 3D.

De plus, notre service  intervient avec les BCH pour lutter contre les nuisances dues à la prolifération d’animaux nuisibles tels que rats et souris.

Nous désinfectons et assainissons les endroits contaminés par leurs excréments et leur urine.

Nos unités LAV  Désinsectisent et désinfectent généralement par pulvérisation et nébulisation, mais aussi par traitement manuel. C’est pourquoi, en tant qu’expert en lutte antiparasitaire, la désinfection fait partie intégrante de nos attributions.

Lutte anti-larvaire

 

Durant le parcours de nos opérations de lutte anti larvaire au niveau des communes, un recensement actualisé des caves inondées et oueds a été effectué pour établir un état de caves actualisées qui nous permettra de programmer les traitements à temps , cet   état  est pris en charge par nos équipes spécialisés dans la lutte anti-larvaire pour des traitements mensuels a raison de deux passage par mois pour chaque gites.

Stratégie de la lutte anti-larvaire

  • la période de reproduction et d’apparition des moustiques à Alger, c’est toute l’année que ces insectes font acte de présence dans les caves inondées des immeubles.
  • En dépit des innombrables opérations de démoustication, ces insectes indisposent toujours les citoyens et posent un problème de santé publique.
  • L’utilisation des pastilles anti-moustiques est un facteur important de maladies respiratoires, désormais très fréquentes parmi les habitants.
  • La raison principale de la dissémination chronique des moustiques est bel et bien le manque total de l’entretien des caves des bâtiments du quartier.
  • Ces dernières débordent d’eaux usées et sont, de ce fait, une source intarissable en insectes nuisibles.
  • De ce fait, il est urgent de remettre en question les modalités classiques de lutte contre les moustiques. Avec près de 70 espèces de moustiques existantes, l’Algérie est l’un des pays les plus exposés à ces insectes. 
  • La lutte anti-larvaire à Alger consiste à traquer les larves dans les caves, durant toute l’année, ainsi que d’organiser des fumigations nocturnes. Or, la lutte anti-larvaire dans les caves ne suffit pas tant qu’il y aura des gîtes ouverts comme les caves.
  • Pour lutter efficacement, nous avons ciblé tous les gites larvaires (Recensement des caves inondés) et nous avons tracé un programme annuel du traitement larvaire au niveau des gites.

Démoustication Nocturne et moustique tigre

Dans la continuité des actions de lutte anti-larvaire du moustique commun menées annuellement  au niveau des caves inondés et oueds par nos équipes spécialisés  sur les 57 communes de la Wilaya  D’Alger, des traitements de démoustications nocturne complémentaires sont programmés durant la saison estivale allant du mois de juin au mois de septembre.

la lutte contre les moustiques et leurs  larves constituent l’un des principaux moyens d’éviter la transmission de virus.

Pour La lutte du moustique tigre, Durant la saison estivale (de fin mai /début juin à novembre) un programme spécial de la lutte  adulticide  et larvicide est   mis e place au niveau des zones  où nous confirmons la présence  du moustique tigre après lecture des résultats de la surveillance entomologique.

 Ces opérations seront menées en fonction de la densité du moustique tigre  dans chaque commune. Ce programme touchera les lieux suivants :

 Traitement insecticide des cours et jardins,  une Pulvérisations spatiales  à l’aide fumigateur portatif.